Identité et expression de genre

L’identité de genre, c’est la façon dont tu te perçois, comme homme ou femme, comme les deux, parfois à divers degrés, ou comme ni l’un ni l’autre. L’expression de genre, c’est la façon dont tu agis, t’habilles et parles pour montrer ton identité aux autres. Parfois, le corps correspond à l’identité et à l’expression de genre, et d’autres fois, non.

Les personnes dont le corps diffère de leur identité ou de leur expression de genre se disent parfois transgenres. Il peut s’agir d’une personne née dans un corps d’homme, mais s’identifiant à une femme, ou née dans le corps d’une femme, mais se percevant comme un homme. Les transgenres ont l’impression d’être nés dans le « mauvais corps ».

Gender Bread Person

Pour les personnes transgenres, ce sentiment d’être différent est parfois présent dès la petite enfance. Les enfants forment leur identité de genre très tôt. Les adolescentes et adolescents transgenres qui se sentent appuyés peuvent affirmer leur identité devant leur famille, leurs amis et d’autres personnes lorsqu’ils se sentent prêts. Malheureusement, de nombreux adolescentes et adolescents et adultes refusent de s’affirmer ou nient leur véritable identité de genre parce qu’ils savent ou qu’ils ont l’impression que leur famille, leurs amis et leur communauté ne les accepteront pas et ne les traiteront pas avec respect.

Les rôles sexués sont les normes sociales qui définissent ce qui est « masculin » et « féminin ». Dès la naissance, les gens se forgent une compréhension des rôles sexués à partir de ce qu’ils voient dans leur famille, dans les médias et dans la société en général. Les rôles sexués étant ancrés dans la culture, les rôles « traditionnels » diffèrent à différents égards pour les Inuits et pour les non-Inuits. Ces rôles évoluent aussi au fil du temps en fonction des changements technologiques, culturels et linguistiques et des changements de valeurs et de comportements ainsi que d’autres facteurs.

Pendant l’adolescence, les jeunes commencent à remettre en question les rôles sexués et à se définir par rapport à ceux-ci. Il arrive qu’ils décident de ne pas se conformer aux rôles « traditionnels »; un adolescent peut par exemple prendre plaisir à cuisiner, à coudre ou à jouer avec de jeunes enfants, et une adolescente peut exceller en sciences, en sport ou à la chasse.

Les adolescentes et adolescents qui subissent de la pression pour se conformer à un certain rôle sont plus susceptibles de souffrir de dépression. Il est important que les adolescentes et adolescents puissent faire des activités et se concentrer sur des intérêts qui leur permettent de se réaliser. Le fait de se conformer à un rôle « masculin » ou « féminin » n’a rien à voir avec l’orientation sexuelle.

Tu as peut-être vu différentes combinaisons de ces lettres : GLBTBQA. Elles signifient « gais, lesbiennes, bisexuels, transgenre, bispirituels, en questionnement et alliés ».

Gai Homme attiré par d’autres hommes
Lesbienne Femme attirée par d’autres femmes
Bisexuel Personne attirée par les deux sexes (femme attirée par les femmes et les hommes et homme attiré par les hommes et les femmes)
Transgenre ou transsexuel Personne née dans le corps d’une femme et s’identifiant à un homme, ou née dans le corps d’un homme et se percevant comme une femme – il s’agit ici de l’identité et de l’expression de genre : une femme née dans un corps d’homme peut être attirée par les hommes ou par d’autres femmes, et un homme né dans un corps de femme peut être attiré par les femmes ou par d’autres hommes
Bispirituel Personne des Premières Nations étant lesbienne, gaie, transgenre ou d’un autre genre
En questionnement Personne incertaine de son orientation sexuelle et/ou de son identité de genre
Allié Personne ne faisant pas partie de la communauté GLBTBQ qui appuie et défend les droits de ces personnes

Dans notre société, les personnes GLBTBQ ressentent parfois la pression d’être hétérosexuelles. Souvent, elles nient ou cachent leur orientation sexuelle et leur identité de genre en raison des tabous culturels et de l’attitude de la société. Dans certaines familles et communautés, les gens intimident les personnes GLBTBQ, leur manquent de respect ou sont violents à leur endroit.

Les adolescentes et adolescents GLBTBQ pensent parfois qu’ils doivent prétendre ressentir certaines choses ou être quelqu’un qu’ils ne sont pas. En d’autres termes, ils ont l’impression qu’ils doivent vivre dans le mensonge et cacher leur vraie identité, même devant leur famille et leurs amis.

Au même moment, la société apprend à faire preuve de plus d’ouverture et de respect face aux différentes orientations sexuelles et identités de genre. L’affirmation de l’identité est le moment où une personne GLBTBQ dévoile son orientation sexuelle et son identité de genre, parfois seulement à sa famille et à ses amis, parfois de façon très publique.

Le soutien de la famille, des amis et de la communauté est essentiel. Les adolescentes et adolescents GLBTBQ qui ne sont pas bien entourés sont plus susceptibles d’abandonner l’école, de consommer de l’alcool et de la drogue, de souffrir de dépression et de se suicider.

Nous devons apprendre à respecter et à appuyer tout le monde, peu importe l’orientation sexuelle et l’identité de genre.